La Compagnie Boréale a été créée en 2014 à Alençon, en Normandie. Elle regroupe des artistes de Normandie et de Région parisienne, expérimentés, professionnels et émergents qui souhaitent au sein de cette structure défendre les écritures contemporaines et les thématiques sociétales actuelles.

Pourquoi? Parce que dans notre monde 2.0 en évolution constante, il est très important de questionner la place de l’Homme, plus que jamais dépendant et acteur de ses propres paradoxes. Porter la parole d’auteurs vivants ou faire des écritures au plateau est aussi un moyen de fédérer et de rassembler plus aisément un public qui se sent concerné par des problématiques qui peuvent faire partie de son quotidien. 

Mais le Théâtre, comme le dit très justement Dimìtris Dimitriàdis est aussi un art « monstrueux ». C'est un espace où l’on peut mettre à nu les personnalités complexes des personnages, exposer leurs actes excessifs et assister parfois impuissant à leurs déclins. Pourquoi ces personnages chutent? Quelle bascule les pousse à devenir déraisonnables? C’est le point d’interrogation constant de notre compagnie. Donner à voir et à entendre des vies extra-ordinaires pour questionner l’humain.

Nous souhaitons enfin à travers nos projets apporter du divertissement, du rêve et de la poésie au public. Nous pensons le Théâtre comme un art total. A ce titre, nous utilisons plusieurs médiums artistiques (vidéo, mapping, animations, chant, danse..) et veillons à avoir un travail de scénographie significatif.

Depuis sa création, La Compagnie Boréale a conçu deux spectacles. Blanche Neige,  jeune public librement adapté du conte des Frères Grimm, traite du rapport délicat entre une mère et sa fille préadolescente en crise. Et Petites histoires de la folie ordinaire de Petr Zelenka, une tragicomédie tout public qui questionne la frontière poreuse entre la folie et la raison avec une tribu de personnages joyeusement loufoques.